FRED FOREST

English

ART SOCIOLOGIQUE
ESTHETIQUE DE LA COMMUNICATION

LES ACTIONS DE FRED FOREST
BIBLIOGRAPHIE
BIOGRAPHIE
PANORAMA
NOTE SYNTHETIQUE
VIDEOS
ACTUALITE
CONTACT

LES ACTIONS DE FRED FOREST

1 ANIMATION SOCIOLOGIQUE/PORTRAIT DE FAMILLE 1967
2 ACTIONS VIDEO, LA CABINE TELEPHONIQUE/LE MUR D'ARLES 1967
3 INTERROGATION 1969
4 SPACE - MEDIA 1972
5 LES GESTES AVEC LA PARTICIPATION THEORIQUE DE VILEM FLUSSER 1972
6 RENCONTRE AVEC FRED FOREST 1972
7 LE CAPITOLE 1972
8 ARCHEOLOGIE DU PRESENT 1973
9 VIDEO - TROISIEME AGE 1973
10 XIIe BIENNALE DE SAO PAULO 1973
11 PROMENADE SOCIOLOGIQUE ABROOKLYN 1973
12 LE PETIT MUSEE DE LA CONSOMMATION 1973
13 AUTOPERCEPTION ELECTRONIQUE 1974
14 VIDEO PORTRAIT D’UN COLLECTIONNEUR 1974
15 RESTANY DINE ALA COUPOLE 1974
16 TELE-CHOC-TELE-CHANGE 1975
17 NEW-MEDIA N° 1 1975
18 J'EXPOSE MADAME SOLEIL, EN CHAIR ET EN OS 1975
19 BIENNALE DES ANNEES 2000 1975
20 LA FAMILLE VIDEO 1976
21 LA PHOTO DU TELESPECTATEUR 1976
22 LE METRE CARRE ARTISTIQUE 1977
23" LIBE" ŒUVRE D'ART 1979
24 LE TERRITOIRE 1980

25- LA BOURSE DE L'IMAGINAIRE

1982

26 AUTOPSIE DU DISCOURS POLITIQUE

1983
27 ICI ET MAINTENANT 1983
28 L’ESPACE COMMUNICANT 1983
29 LA CONFÉRENCE DE BABEL 1983
30 BLEU ELECTRONIQUE : HOMMAGE A YVES KLEIN 1984
31 APPRENEZ A REGARDER LA TELEVISION AVEC VOTRE RADIO 1984
32 DOCTORAT ES-LETTRES ET SCIENCES HUMAINES 1985
33 CELEBRATION DU PRESENT 1985
34 SCULPTURE TELEPHONIQUE PLANETAIRE 1985
35 LE RALLYE TELEPHONIQUE 1986
36 LE TEMPS DE L’ECRITURE ELECTRONIQUE 1986
37 NOMBRE D’OR ET CHAMP DE FREQUENCE 14 000 HERTZ 1987
38 AVIS DE RECHERCHE : JULIA MARGARET CAMERON 1988
39 ZENAIDE ET CHARLOTTE À L’ASSAUT DES MEDIAS 1988
40 JOGGING DANS LE PARC 1989
41 RITUELS TELEMATIQUES POUR NUITS BLANCHES 1989
42 BALLADE POUR CHANGEMENT DE REGIME 1989
43 HOMMAGE A MONDRIAN 1989
44 LA BIBLE ELECTRONIQUE ET LA GUERRE DU GOLFE 1991
45 FRED FOREST PRESIDENT DE LA T.V. NATIONALE BULGARE 1991
46 LE ROBINET TELEPHONIQUE 1992
47 LES ROBINETS PLANETAIRES 1992
48 LES MIRADORS DE LA PAIX 1993
49 THEATRE CINEMA RADIO TELEVISION INTERNET 1995
50 TERRITOIRE DES RESEAUX 1996
51 PARCELLE RÉSEAU 1996
52 J’ARRETE LE TEMPS 1998
53 LA MACHINE A TRAVAILLER LE TEMPS 1999
54 TOUCH ME 1999
55 LE TECHNO-MARIAGE 1999
56 LE CENTRE DU MONDE 1999
57 UNE POMME PEUT EN CACHER UNE AUTRE… 1999
58 FETE DE L’INTERNET 2000 2000
59 COULEUR-RESEAU 2000
60 Webnetmusum.org http://www.webnetmuseum.org 2001
61 TERRITOIRE DU CORPS ET CORPS RESEAU http://viande.fredforest.net
2002
62 GRENOBLE AU CENTRE DE LA TOILE http://www.fredforest.org/fete/ 2003
63 INTERNET A LA LOUPE http://www.fredforest.org/loupe 2004
64 IMAGES-MEMOIRE http://www.fredorest.org/Ina 2005
65 DIGITAL STREET CORNER 2005
66 BIENNALE DE L'AN 3000 - MAC (Musée d'Art Contemporain) de Sao Paulo 2006
67 RETROSPECTIVE FRED FOREST - SLOUGHT FOUNDATION OF PHILADELPHIE 2007
68 BIENAL DEL FIN DEL MONDE, " LA SENTINELLE DU BOUT DU MONDE 2007
69 MIRADORS DE LA PAIX 15 ANS PLUS TARD - SARAJEVO, GALERIJA 10 m2 2007

70 CENTRE EXPERIMENTAL DU TERRITOIRE - SECOND LIFE/PROMENADE DES ANGLAIS

2008
71 STOCKEZ VOS ORDURES SUR SECOND LIFE 2008
72 CORRIDA SUR SECOND LIFE CREATION FRED FOREST 2008
73 CENTRE EXPERIMENTAL DU TERRITOIRE, SECOND LIFE, MAC SAO PAULO 2009
74 EXPOSITION FRED FOREST UNESP 2009
75 GHERSWHIN HOTEL AND WHITE BOX NEW YORK 2009
76 EXPOSITION/ACTION/DEMONSTRATION FRED FOREST ACADEMIE LIBANAISE DES BEAUX ARTS 2010
77 RELANCE DE LA BIENNALE 3000 2010
78 THE TRADERS BALL 2010
79 EGO CYBERSTAR 2010


24

MODELÉ ET JEU DE COMMUNICATION ET DE SIMULATION

LE TERRITOIRE

 

TERRITOIRE DU M2, ANSERVILLE, OISE.

ANNÉE 1980

 

CONCEPT :

Lieu physique d’échanges interactifs, élaboré à partir de la notion de réseau, de communication et de simulation, où des personnes physiques, sur place ou à distance (voie postale, téléphone, fax, citizen band ou radio-amateur) engagent différents types de relationnel…

Ce projet s’inscrit dans la suite logique de l’action du mètre carré artistique dont il en constitue en quelque sorte un territoire, à la fois virtuel et cependant matérialisé, à cinquante kilomètres au nord-ouest de Paris. Il ne s’agit donc pas d’un lieu de pure fiction mais d’un lieu véritablement réel que Fred Forest, sur une durée de vingt ans a mis en forme, agencé, équipé… en en concevant et en en perfectionnant, au fur et à mesure, la forme et le système.

L’artiste a construit là un outil qui répondait avec pertinence à une nouvelle forme d’activité artistique. Un peu comme si un peintre, un jour, inventait les pinceaux, la toile et les couleurs, avant que la peinture comme moyen d’expression artistique n’existe… précisément pour pouvoir en faire !

Jeu de communication et de simulation, le projet du Territoire se donne comme une œuvre collaborative complexe dont les niveaux de sens et d’interventions sont multiples.

 

DISPOSITIF :

Ce projet mis en place dans le courant de l’année 1980, se développe dans le temps, sans jamais en principe s'interrompre. Sa nature " multiforme " et ouverte, dans une situation de devenir permanent et de créativité, est susceptible d'évolution en fonction des mutations de l'environnement. Il fait suite aux actions médiatiques dites du " mètre carré artistique " sur lesquelles il fonde ses origines, mais dont la finalité devient de nature autre.

L'œuvre proposée se matérialise en quelque sorte, ici, par un terrain et un bâtiment qui constituent, en soi, un État indépendant au sein de la République Française. Un État qui ne répond plus qu'à ses propres lois et règles. Lesquelles sont, bien entendu, établies et modifiées par l'artiste, qui décide du bien-fondé selon son bon plaisir et les urgences du moment. Les bâtiments hébergent le pouvoir central du Territoire et ses différents services. Les salles sont aménagées selon des symboles et des fonctions propres au système créé par l'artiste sous forme d’un musée-action.

Le dispositif fonctionne comme un jeu de simulation et de communication qui traite par les mécanismes de l’imaginaire, du délire organisé, de l'irrationnel et du bon sens, les problèmes de société de manière dialogique et interactive. Après accord de l'administration territoriale, il est possible de devenir citoyen du " Territoire " par souscription d'une parcelle d'un mètre sur un mètre. Cette souscription donne droit aux titres afférents qui ont valeur de documents originaux, signés de la main de l'artiste. Cette formalité remplie, les citoyens sont admis et invités automatiquement à participer au jeu de communication et de simulation initié. Ils peuvent choisir également de n'en rester que les spectateurs passifs s'ils le désirent. Dans les deux cas, ils reçoivent, semblablement, des informations qui alimenteront par des traces matérialisées l'œuvre en cours, et la complète pour chacun d'entre eux, sans que le terme en soit fixé. Le " Territoire " constitue, également, la base opérationnelle d'actions artistiques, spécifiques, menées par l'artiste, conformément aux pratiques de l'Art Sociologique et de l'Esthétique de la Communication.

 

BIBLIOGRAPHIE :

" Le Territoire ", Coloquio Artes, Fondation Gulbenkian, textes de Pierre Restany,

René Berger, Fred Forest n°44, mars 1980, Lisbonne.

" Le Territoire ", Jean-Louis Pradel, Opus International n°72, Paris 1979.

" Le Territoire ", Vilém Flüsser, " +-0 " n°17, Bruxelles, Belgique 1977.

" Le Territoire ", Fred Forest, Opus International n°77, Paris, 1980.

" Le Territoire ", Éditions du Territoire, Pierre Restany, Anserville 1979.

( nombreux autres articles, voir bibliographie générale).



^
Copyrights Fred Forest